26.8.06

Le village minier de Tiébaghi

C'est ici que mon père est né un jour de novembre 1940.
Mes grands-parents paternels étaient employés par la Société La Tiébaghi. Ils étaient connus par leur employeur sous les matricules A.1719 et A.1720.

Les bâtiments de la société sont situés en haut. Le village vietnamien est juste en dessous. Les indonésiens sont à gauche de la photo et les wallisiens sont à gauche des indonésiens. De l'autre côté du sommet se trouve la mine de chrome à ciel ouvert, surnommée l'entonnoir.

5 commentaires:

KCA a dit…

Bin franchement, bin franchement, je suis agreablement surprit. Lors de la redaction de mon post sur Vinh San,
Je me demandais comment se faisait il qu' un viet de la Nouv. Caled. n'avait pas un truc a nous dire...

Bon 4 post/ mois... pffff.
Sinon pourquoi des matricules? Et comment? Tu vois ca aussi c'est interessant .

Bon 4 post/ mois... pffff. Je reviens lundi.

mattvn a dit…

Très bonne idée de blog sur la population vietnamienne en Nouvelle Calédonie. En plus sujet peu connu :)

mattvn a dit…

Sujet de blog très interessant et carrément original! Bravo.

Frank a dit…

4 post/mois...ça laisse du temps pour faire des recherches, de m'occuper de mon gosse, de faire la sieste...
Les matricules, C'etait plus facile à dire et à écrire pour les employeurs. Un gars décédé en 1943 a été enregistré à la morgue sous le nom de Vu THU917, alors que l'on aurait du lire Vu Thuan, le a ressemblant à un 9 et le n à un 17.

Anonyme a dit…

Cả thời niên thiếu sống trên mỏ TIEBAGHI quá nhiều kỷ niệm với bạn bè dủ mầu da cho mình gửi lời chào với tât cả bạn bè BONJOUR a tous votre amie( TRAN VAN MAN BOULOU ) adieu